Sélection de la langue
×
Recherche
Langue
Home > Produits > Coupe > Formes

Nous mettons à votre disposition différentes formes de plaquettes de coupe, pour répondre aux exigences de chaque application d’usinage. Le choix de ces formes dépend

  • du matériau de coupe
  • du matériau usiné
  • des conditions de coupe et
  • de la forme de l’outil

Ébauche et usinage de précision

Concernant les procédés d’enlèvement de copeaux, le terme « ébauche » désigne l’enlèvement de matière avec un volume de copeaux important, réalisé à l’aide d’outils à denture grossière et avec des profondeurs de coupe importantes. Ainsi, il suffit d’un temps d’usinage court pour que la forme de la pièce usinée atteigne quasiment sa forme finale. Cependant, les surfaces de la pièce sont encore rugueuses et ses dimensions peu précises. Ce procédé est principalement utilisé lors du tournage et du fraisage.

Les surfaces de la pièce sont ensuite lissées lors de « l’usinage de précision », un procédé au cours duquel les outils utilisés enlèvent des copeaux plus fins. À la fin de ce processus, la pièce usinée a atteint sa forme finale exacte.

Forme des plaquettes

Les plaquettes de coupe peuvent présenter les formes les plus diverses : la dimension des angles de pointe varie de 35° à 135°. Ci-dessous, vous trouverez les formes de plaquettes selon les normes ISO, avec les désignations correspondantes.

Modèles d’arêtes de coupe

Les différentes formes sont caractérisées par différents arrondis, chanfreins et arêtes. Les quatre principaux modèles d’arêtes sont les suivants :

Modèle d’arêtes de coupe aiguisé

F - aiguisé : particulièrement adapté à l’usinage de précision de matériaux moins durs. En général, ces plaquettes ne présentent pas de revêtement.

Modèles d’arêtes de coupe arrondi

E - arrondi : plaquettes de coupe revêtues, particulièrement adaptées pour l’usinage de l’acier et pour des coupes interrompues. L’arrondi protège l’arête de coupe.

Modèle d’arêtes de coupe chanfreiné

T - chanfreiné : ces plaquettes de coupe présentent des arêtes de coupe particulièrement stables, ce qui augmente sensiblement la force de coupe. Elles se prêtent surtout à l’usinage d’acier trempé et de fonte dure.

Modèle d’arêtes de coupe chanfreiné et arrondi

S - chanfreiné et arrondi : sûreté optimale du processus d’usinage malgré l’augmentation de la force de coupe, de la température et de la tendance au broutage. Particulièrement adapté pour les coupes difficiles.

Brise-copeaux

Pour chaque type de matériau, de machine, de refroidissement, de paramètres de coupe et d’exigence en matière de surface, il est important de réaliser un enlèvement de copeaux optimal. Une mauvaise forme des copeaux nuit durablement au processus de production : les copeaux peuvent alors s’accrocher à la pièce usinée ou à la machine, ils sont difficiles à évacuer de la machine et peuvent endommager la surface des outils.

Le graphique ci-dessous montre clairement que les modèles d’arêtes de coupe et de brise-copeaux sont parfaitement adaptés à l’application correspondante et permettent d’obtenir un résultat optimal (ici sur l’exemple du tournage dans le cadre d’un usinage lourd, pour l’usinage fin, intermédiaire et l’ébauche) :